Comment vider une maison après un décès ?

Vider une maison après un décès est une étape incontournable, douloureuse et chargée d’émotions. Chaque pièce, chaque objet, chaque meuble, chaque vêtement a sa propre histoire. Mais comment aborder cette tâche de manière à la fois respectueuse et efficace ? Comment prendre soin de l’héritage matériel laissé par un être cher ?

Que vous soyez héritier ou proche désireux d’aider, nous sommes là pour vous accompagner et vous guider dans cette épreuve difficile grâce à des solutions concrètes. Découvrez comment offrir une seconde vie aux affaires personnelles du défunt, que vous choisissiez de les garder, de les vendre ou de les donner à des associations.

Quand vider une maison après un décès ?

Après les obsèques de votre être cher, vous pourrez vous occuper de tout ce qu’il aura laissé derrière lui. Bien qu’il soit important de réaliser toutes ces étapes à votre rythme au fil de votre deuil, nous vous préconisons tout de même de vider le domicile assez rapidement.

Dans le cas où votre proche était locataire, libérer les lieux le plus tôt possible vous évitera de continuer à payer les frais associés au logement (loyer, assurance, électricité …). Concernant la date de restitution des clés, les héritiers ne sont pas tenus de respecter un préavis. En d’autres termes, vous pourrez rendre le logement dès le lendemain de la date du décès si vous le souhaitez.

Si le défunt était propriétaire, débarrasser la maison permet à la famille de la mettre en vente rapidement et d’accélérer les démarches administratives liées à la succession.

Bon à savoir :
Même s’il est conseillé de libérer les lieux rapidement, il faut toutefois attendre que la décision de succession soit officiellement validée par le notaire pour éviter tout litige.

Comment trier les meubles et objets ?

Avant de débarrasser une maison, la première étape consiste à trier les différents meubles et objets du défunt. Vous pouvez les répartir en trois catégories : à jeter, à conserver, et à donner/vendre.

Affaires à jeter ou à recycler

Bien que cela puisse être difficile, il est inévitable de devoir jeter certaines choses dans le domicile du défunt. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous recommandons de vous concentrer sur le superflu, comme les objets abîmés, périmés, ou sans valeur.

Si possible, envisagez d’arriver avec une remorque ou un camion pour effectuer des allers-retours à la déchetterie et ainsi recycler les objets encombrants pour leur offrir une nouvelle vie. Équipez-vous de sacs-poubelle pour faire le tri efficacement. Cela vous permettra ensuite d’y voir plus clair.

Pour ce faire, identifiez :

  • Le petit mobilier abîmé ou cassé : il s’agit des articles qui sont irréparables ou ne peuvent plus servir en l’état (comme les appareils électroménagers non fonctionnels, les meubles très endommagés, ou les vieux matelas).
  • Les produits périmés : cela peut concerner la nourriture, mais également les produits de soin et les médicaments.
  • Les divers déchets à recycler (bouteilles en verre ou en plastique, vieux journaux et magazines).
  • Les bibelots dépourvus de valeur.

Il est important de noter que cette étape peut sembler intrusive et émotionnellement difficile. Dans un premier temps, ne jetez que ce qui vous paraît évident et mettez de côté le reste. Le tri deviendra plus facile avec le temps.

De plus, pour chaque effet personnel à jeter, identifiez la méthode de recyclage appropriée. Par exemple, les vieux médicaments peuvent être apportés pour recyclage dans une pharmacie.

Astuce :
Pensez à vérifier les horaires d’ouverture de votre déchetterie, au risque de trouver porte close à votre arrivée.

Affaires à conserver

Une fois que les lieux ont été débarrassés du superflu, munissez-vous de cartons et mettez de côté tout ce que vous aimeriez conserver. Il peut s’agir :

  • d’objets utiles ou qui vous plaisent (vaisselle, outils de jardin, éléments de décoration)
  • de meubles anciens ou à votre goût (armoires, buffets, tables …)
  • de documents et effets personnels à valeur sentimentale (lettres, photos de famille, cassettes vidéo, bijoux).

Regroupez également l’ensemble des documents administratifs importants pour la succession (avis d’imposition, assurance habitation et auto, actes de propriété, carte grise, relevés de comptes bancaires).

Astuce :
Pour conserver les photos et documents de manière pérenne sans vous encombrer, n’hésitez pas à les numériser. Vous pourrez les stocker sur un drive sécurisé, ce qui garantira un accès permanent à ces éléments.

Affaires à donner ou à vendre

Les affaires qui ne vous intéressent pas ont peut-être de la valeur pour d’autres personnes. Ainsi, identifiez les meubles, objets et œuvres d’arts susceptibles d’intéresser des tiers, que ce soit par vente ou par donation. Soyez attentifs, car même de vieux timbres ou des pièces de monnaie anciennes pourraient avoir plus de valeur que ce que vous imaginez.

Et même si certains objets semblent difficiles à vendre, comme des vêtements ou de très vieux documents, ils pourraient faire la joie d’une association caritative ou d’un musée.

Où stocker temporairement les objets encombrants ?

Si vous devez mettre la maison du défunt en vente rapidement, la location d’un box de stockage offre la solution parfaite pour entreposer temporairement les meubles et objets, sans encombrer votre propre espace de vie.

Vous pourrez ainsi vous concentrer sur les détails de la succession et passer à la mise en vente du mobilier dans un second temps.

Cela vous permettra de prendre le temps nécessaire pour déterminer la meilleure stratégie de vente pour chaque objet. Assurez-vous de choisir un garde-meuble sécurisé et accessible.

Où vendre les meubles et objets de valeur ?

Lorsque vous aurez identifié les éléments à vendre, il ne vous restera plus qu’à trouver l’endroit pour le faire. Vous pourrez envisager plusieurs solutions.

Publier des petites annonces sur internet

Utilisez des plateformes populaires comme Le Bon Coin, le site de référence pour la vente d’objets d’occasion entre particuliers. Vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres sites spécialisés, comme eBay, Izidore ou ParuVendu. Assurez-vous de prendre des photos de qualité et de décrire les articles avec précision. Bien que chronophage, cette solution est gratuite et permet à vos annonces d’être visibles par de nombreuses personnes.

Organiser un vide-maison ou vide-grenier

Si vous avez une grande quantité d’articles à vendre, cette option peut être efficace pour attirer des acheteurs potentiels et éviter de déplacer le mobilier. Assurez-vous de respecter les règles locales en matière d’organisation d’événements, et communiquez sur votre vide-maison en amont pour attirer les visiteurs en quête de bonnes affaires.

Participer à une brocante

Vous pouvez dresser la liste des prochaines brocantes prévues près de chez vous et réserver votre stand. En y entreposant vos meubles et objets, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver preneur. En effet, les visiteurs des brocantes sont de véritables chineurs et collectionneurs, toujours à la recherche de nouvelles pépites.

Faire appel à un brocanteur ou à un antiquaire

Si vous possédez des objets de grande valeur, un expert peut vous aider à les évaluer et à les vendre au meilleur prix. Ils peuvent également être intéressés par des biens anciens ou rares.

Participer à une vente aux enchères

Les ventes aux enchères peuvent être un excellent moyen de vendre des objets de grande valeur. Attention toutefois aux coûts associés à ce type de vente (frais du commissaire-priseur et frais de commission sur les biens adjugés).

Astuce :
N’oubliez pas de prendre en compte les commissions ou les frais associés à chaque méthode de vente. Assurez-vous de faire des recherches sur la valeur estimée des objets pour fixer des prix justes.

Donner à des associations comme Emmaüs

Si malgré tous vos efforts, certains objets et vêtements sont difficiles à vendre, vous pouvez envisager d’en faire don à des associations caritatives, comme le Secours Populaire ou Emmaüs. Sachez que des agents de l’association Emmaüs peuvent se déplacer directement au domicile de la personne décédée pour récupérer les meubles, avant de les redistribuer à des familles modestes.

En plus d’être une bonne action, cette opération est entièrement gratuite. Toutefois, Emmaüs ne récupère que le mobilier et les biens intéressants. L’association ne peut donc pas désencombrer intégralement le logement.

L'entreprise de débarras : solution tout-en-un

Comme leur nom l’indique, les entreprises de débarras vident intégralement le domicile de votre proche. Elles font elle-même le tri entre ce qui peut être revendu chez des brocanteurs et antiquaires, et ce qui est destiné à la décharge. Si vous en faites la demande, elles peuvent également acheminer certaines affaires vers des associations. Enfin, certains professionnels peuvent se charger du nettoyage des lieux.

Il s’agit donc d’une option rapide et tout-en-un pour revendre le logement dans les plus brefs délais, et vous soulager de la charge émotionnelle et logistique associée. Les professionnels accomplissent généralement cette tâche une journée.

Bon à savoir :
Faire appel aux services d’une entreprise spécialisée pour débarrasser une maison de 100 m² coûte en moyenne entre 1200 et 2000€. En réalité, le coût final est souvent inférieur, car la valeur des objets récupérés est prise en compte dans le calcul.

En résumé...

Vider une maison après un décès demande une certaine organisation.

Si le temps presse, vous pouvez vous tourner vers une entreprise de débarras spécialisée qui s’occupera de tout.

Si vous choisissez de vider la maison vous-même, nous vous conseillons de regrouper les meubles et objets par catégorie : à jeter, à conserver, et à donner ou vendre. Commencez par la catégorie “à jeter” pour faire un premier tri. Recyclez les objets qui peuvent l’être et jetez le reste. Concernant les meubles à vendre ou à donner, organisez un vide-maison ou prévoyez une solution de stockage temporaire, comme la location d’un garde-meuble. Vous aurez ensuite plus de temps pour vendre ce qui peut l’être, que ce soit par l’intermédiaire de petites annonces, de brocantes ou d’enchères. Enfin, donnez ce qui n’a pas pu être vendu à des associations caritatives, comme Emmaüs.

Besoin d’un garde-meuble à Toulouse

Découvrez Leader Box, n°1 du box de stockage dans la ville rose.
+ de 800 clients nous recommandent !

“Avoir accès à ses précieux souvenirs est inestimable”

Parce que le contenu de votre box vous appartient, il est normal de pouvoir y accéder quand vous le souhaitez. Vous bénéficiez donc d’un accès à votre garde-meuble, en libre service sans rendez-vous et 7j/7. Les horaires d’accès dépendent de l’endroit où vous souhaitez louer un garde-meuble.

“Il est si agréable de trouver du confort dans l’effort”

Pour déménager sans stress et presque sans fatigue. Nos centres de stockage sont pensés afin de faciliter l’installation de vos biens dans votre box : Matériel de manutention, quais de déchargement couverts, des monte-charges situés à l’étage mais aussi de nombreux garde-meubles disponibles au rez-de-chaussée.

“Notre sécurité fait votre tranquillité”

Vous nous confiez vos affaires, vos meubles, mais surtout vos souvenirs, et vos souvenirs n’ont pas de prix ! C’est pour cela que nous faisons de la sécurité une priorité :
  • Pour la sécurité incendie, nous avons installé des détecteurs et alarmes et nous faisons des rondes de sécurité trois fois par jour.
  • Pour la sécurité intrusion, un contrôle d’accès par digicode est demandé. Aussi, des caméras de vidéosurveillance filment l’accueil, les couloirs et boxes.

“La liberté n’est pas une utopie mais un art de vivre”

Vous retrouverez des garde-meubles en libre service chez Leader Box car vous êtes libre de vos décisions. Vous n’aurez aucun engagement de durée, aucune difficulté pour mettre fin à votre contrat. Un simple préavis de 15 jours suffit pour résilier votre contrat. Les jours non utilisés vous seront intégralement remboursés.